Un petit tour en DS 3 ?

En voiture !

Souvent, la parisienne n’a jamais passé son permis de conduire et vous répondra sur un ton moqueur “A quoi ça sert une voiture dans Paris ? Je n’en ai pas besoin !”
Cela dit, la parisienne est contente quand la seule personne de son groupe d’amis, titulaire du permis, peut l’emmener en weekend à Deauville. La vingtaine passée, ma chère maman m’a convaincue de l’obtenir. Deux semaines de vidéos de code de la route et 45 heures (probablement plus) de conduite plus tard, j’obtenais ce document officiel tant rêvé (en province – oui, j’étais trop nulle pour le passer à Paris). Ayant déjà du mal à changer les vitesses et pas à l’aise pour un sou, j’ai eu la bonne idée de continuer à circuler en scooter (malgré 3 accidents) et à reconduire une seule fois l’été dernier. Un carnage. Vingt minutes pour faire 4 kilomètres, de la sueur sur mes tempes quand j’atteignais 40kms/h et mes amis morts de rire dans la voiture. Cela peut vous paraître ridicule, vous qui conduisez tous les jours, mais lorsque l’on m’a contactée pour tester la dernière DS 3 Ines de La Fressange, je l’ai vécu comme un vrai défi à relever !

Mon avis sur la DS 3 Ines de La Fressange

Après une chouette visite de la boutique Ines de La Fressange (le lieu est sublime, ça vaut le détour), hop, une petite merveille déboule dans les rues du 7ème arrondissement de Paris. Au départ passagère, je me dis que cette voiture est faite pour moi, résolument féminine, avec des courbes un peu agressives et surtout, des finitions parfaites jusqu’aux tapis ! Un petit arrêt dans le patio du cinéma de l’Odéon et on récupère la voiture dans le parking: “May, c’est à ton tour de conduire !” – “Euh, je ne me sens pas trop…” – “Ecoute, c’est une cabriolet avec boîte automatique alors tu essayes au moins”.
Comment résister à cela ?
Droite comme un piquet, je regarde bien mes angles morts et mes rétros comme à l’école et c’est parti ! D’Odéon à la place de la Concorde, je suis ultra à l’aise (en talons, précisons-le), même avec la circulation et je fais une petite accélération sur un pont – nerveuse comme il faut la petite !
La journée se termine sur la présentation du DS World et j’en conclus les points suivants:
– Conduire un cabriolet, c’est vraiment trop cool
– Conduire une très belle voiture automatique ultra maniable, c’est encore mieux
– J’ai repris confiance en moi

Résultat: 7 jours plus tard, j’ai acheté ma première voiture
#MerciDS3

Merci de m’avoir lue !


Crédits photo: Amaury Martin B 


One comment

  1. J’ai 29 ans, 40 heures de conduite à mon actif, toujours pas le permis 😉 J’ai du mal aussi avec la boîte de vitesse, fin maintenant ça va mais c’est l’anticipation qui manque (grosse quiche), elle a l’air cool cette tuture!
    Gros bisous

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *