Histoire d’amour & Saint-Valentin

Saint ou Sans Valentin ?

Soyons honnêtes, la Saint-Valentin n’a plus son charme d’antan, et pourtant, il est possible de la moderniser: en couple, mettez vos deux pyjamas les plus moches, commandez des pizzas Cheezy Crust et installez vous devant une série bien pourrie. Ça change du combo restau x roses rouges, non ? Célibataires, ne déprimez pas et allez boire des coups avec d’autres célibataires (qui sait ?). Quand on y réfléchit bien, les êtres humains ne sont pas grand chose sans Amour et même les plus réfractaires à toutes ces preuves “niaises” finissent toujours pas se faire avoir. Ce que l’on aime par dessus tout, ce sont les histoires d’amour. Pourquoi ? Car l’être humain est curieux et aime qu’on lui conte des moments de vie. A la veille de la Saint-Valentin, je partage avec vous, en toute franchise, un peu de mon histoire d’amour et notre vidéo rigolote par Edward.

Fin 2014, après deux longues relations de 3 ans qui se sont enchaînées, je suis célibataire pour la première fois depuis mes 14 ans et c’est très étrange. Durant une année, je me retrouve prisonnière d’un véritable ascenseur émotionnel, entre le bonheur d’être seule et de papillonner, la tristesse d’être seule et de ne m’attacher à personne.

Je rôde sur les applications de rencontre, sans avoir vraiment le temps, ni l’envie de rencontrer. Il rôde aussi, à la recherche de celle qui fera un long bout de chemin avec lui, même tout le chemin.

Jeune cadre dynamique, je suis obsédée par ma carrière et la fête. Jeune chef d’entreprise, il se focalise sur le travail.

Je n’ai pas spécialement envie d’être accompagnée mais je me sens terriblement seule. Il a véritablement envie d’être accompagné et se sent profondément seul.

Un soir, dans la rue, je tombe par hasard sur un ami qui me parle de son inscription récente sur l’application Adopte un mec et je me dis “ça tombe bien ma vieille, tu n’as rien à faire ce soir alors autant papoter avec quelqu’un”. En ouvrant l’application, je tombe immédiatement sur un joli brun, on papote, le feeling passe mais sans plus. Ce qui est compliqué avec ces trucs, c’est qu’on a souvent rien à se dire: je ne compte pas le nombre de fois où j’ai voulu répondre à l’accroche “Salut ça va ?”, “En toute honnêteté, je m’en fous, je ne te connais pas”. Pour autant, je sais que je ne vais pas me reconnecter de si tôt alors je lui laisse mon numéro.

Rien de bien étonnant, nous décidons de nous rencontrer. Des messages par dizaines, de longues conversations téléphoniques, un lapin (de ma part) puis, un dîner.

Je travaille Avenue Parmentier dans le 11ème arrondissement de Paris, mais je ne sors généralement que dans l’ouest (je ne suis pas assez hipster, sorry). Cela dit, j’arpente le quartier Voltaire, son boulevard, sa rue de Charonne les midis, avec mes collègues, à la recherche de bons restaurants. Ce soir là , j’ai envie qu’il me trouve cool et pas prout prout, donc je choisis de rester juste à côté du bureau.

Ce soir là, j’ai un look faussement décontracté, j’ai très mal aux pieds avec mes escarpins et étrangement, je suis hyper stressée. Évidemment, j’ai sorti mon plus beau rouge à lèvres. Ce vendredi soir, il porte un pull blanc en lin avec une petite écharpe assortie (manifestement, l’écharpe est le it-accessoire masculin qui donne l’air cool et détendu, surtout pour les rencards). Il n’a franchement pas l’air à l’aise non plus.

On parle de boulot, de boulot, de boulot, un peu de nos vies, on se cherche des yeux et il me dit “Si tu ne cherches pas une relation sérieuse, je ne veux pas te revoir”. Décidément, il n’est pas comme les autres celui-là.

Puis, le moment d’ennui commence, il me montre ses photos de vacances, je fais semblant de m’intéresser, la bouteille de rouge aidant. TUGUDUM – notification iPhone: BFM TV “Fusillades dans Paris” – Ok, sûrement un règlement de compte. TUGUDUM – notification iPhone: LEFIGARO.FR “Fusillades dans Paris” – Mince, les notifications continuent, que se passe-t-il ? Au bout de quelques minutes, les douces lumières tamisées du restaurant se transforment en agressifs néons et une jeune serveuse frêle monte sur une chaise annonçant d’une voix nette: “Une prise d’otage a lieu à quelques centaines de mètres, par ordre du gouvernement, les portes sont désormais fermées jusqu’à nouvel ordre”.

Ce soir là, nous sommes le 13 novembre 2015, ce soir là, nous avons tous perdu des amis, des connaissances. Ce soir là, je l’ai passé avec un inconnu qui comme moi, ne réalisait pas ce qu’il se passait et m’a serrée dans ses bras. Affolés sur nos téléphones, enfermés pendant des heures, devenant agressifs telles des bêtes en cage, envahis par la panique.

Et finalement, au milieu de la nuit, cet homme si réservé m’attrape par la main, prend mon sac et nous finissons par rejoindre son appartement parisien, à pied. Des rues vides, des sirènes. J’ai peur, il a peur, il me rassure, je me sens en sécurité. Nous ne réalisons pas encore que des centaines de personnes ont été sauvagement tuées, le traumatisme ne commencera que le lendemain.

Beaucoup d’amour, de rires (très importants), de disputes, de complicité. Deux caractères explosifs, des personnalités fières et pleines de défauts. Au final, on s’aime et on se respecte. Chaque histoire est différente et chaque parcours est différent.
Ma devise: “Qu’est-ce que cela peut vous foutre tant qu’ils sont heureux ?”


Comments (25)

  1. C’est juste fou. ❤️

    Reply
  2. Ton article est très touchant … Un magnifique hommage à l’amour et à votre belle histoire.
    Finalement dans les moments les plus tragiques, il y a toujours une lueur d’espoir.
    Profitez bien de votre st Valentin

    Reply
  3. Quelle histoire ! C’est digne d’un film. Plein de bonheur à vous deux !

    Reply
  4. Emouvant
    Prenant
    Flippant
    Mais tellement beau
    L amour gagne toujours et surtt ce soir là

    Maud JBDH

    Reply
  5. Bibi

    Reply
  6. Très bel article Une très belle Saint Valentin à tous les deux!

    Reply
    1. J’espère que la tienne était top aussi 🙂

      Reply
  7. Ça fait du bien de lire une si jolie histoire, ça conforte dans l’idée que l’amour est toujours là, quelque part. De plus, la vidéo est superbe.

    Reply
    1. Merci beaucoup, c’est adorable 🙂

      Reply
  8. oh mais c’est hyper beau !
    Je ne connais pas du tout les applis de recontres (toujours été en couple) et je n’imaginais pas que ça puisse déboucher sur d’aussi belles histoires ! c’est encourageant pour les gens qui cherchent l’amour, je leur souhaite d’avoir une si belle histoire (sans la fusillade, toutefois).

    Reply
  9. Sujet de film pour Edouard ça ! Des baisers ma belle !

    Reply
  10. Que dire de plus? c’est juste trop beau !
    Je vous souhaite plein de bonnes choses ^^

    Reply
  11. Je n’avais pas remarqué qu’il y avait plusieurs articles sur ton blog. Je l’avais visité lorsqu’il n’y avait qu’un seul article. Mais celui-ci est super beau!

    Reply
  12. Bonjour
    Super article. J ai beaucoup aime la chanson en fond sonore. Serait il possible d avoir le titre ? Je vous remercie par avance. Que votre amour soit éternel

    Reply
    1. Bonjour, merci 🙂
      Voici la musique: Olafur Arnals / Doria
      Bonne soirée !

      Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *