4 jours en Corse

6 copines, 14 ans d’amitié, 4 à Paris, 1 à la Rochelle et 1 à Montréal. Retrouvailles pendant 4 jours sur l’île de beauté dans la sublime Porto Vecchio. Toute première fois en Corse pour moi et découverte d’une île merveilleuse dont les eaux turquoises n’ont rien à envier aux Caraïbes.

Les plages

Sur la semaine du 15 août, les plages les plus accessibles sont bondées, pas facile de se faire une place sur les petites étendues de sable mais la température et la beauté de l’eau nous fait vite oublier cela. Les plages de Santa Giulia et Palombaggia sont noires de monde. On trouve facilement des parkings publics et on évite les parkings payants attrape-touristes. Pour trouver un peu de calme et des criques sublimes, il faut faire de la marche et prévoir ses meilleures sandales: les plages du Petit Spérone et du Grand Spérone sont magnifiques, très sympas pour faire un peu de snorkeling.

Les visites

On se lève tôt pour grimper sur la magnifique citadelle de Bonifacio: une ville sur perchée sur une falaise, une vue à couper le souffle et on adore se perdre dans les jolies ruelles. Pour déjeuner, on réserve en avance à la Cantina Doria et on goûte aux spécialités corses: soupe corse, charcuterie, fromage, mention spéciale pour les cannelloni au Bruccio et évidemment les glaces châtaigne, miel et figue. Passage obligatoire dans les boutiques de souvenirs pour ramener des spécialités locales ou de jolies affiches. On évite en revanche de faire des petites courses du quotidien, les prix sont exorbitants (autant attendre de passer au Super U). On prévoit également de bonnes chaussures avec des semelles qui agrippent bien le sol, j’ai manqué de redescendre de la citadelle en toboggan (on évite donc les sandales Oran).

Juste à côté de notre appart, on profite de jolies et rapides balades dans la belle Porto Vecchio.

Les sorties

Le soir, les apéros entre copines sont interminables et remplis d’éclats de rire. Après quelques mojitos maison, on fonce en ville et on arrive en haut de Porto-Vecchio – évitez les talons, prévoyez au max des espadrilles compensées. Un stop au bar Bel Ombra, une soirée au Patio et on prend la voiture pour le Via Notte. Passage incontournable car plus grande discothèque en plein air d’Europe, petite déception pour ma part car le lieu est bondé et la table proposée à 1200 euros.

Au coucher du soleil, on va boire des cocktails ou des bières au restaurant La Plage dans un cadre magnifique. Nous n’avons pas testé le restaurant mais à faire !

Les activités

S’il est possible de louer des paddles sur les plages, rien de mieux qu’une journée en bateau si l’un de vous a le permis ! Au stand Quilici Marine au port de Porto-Vecchio, nous avons opté pour un semi-rigide, idéal pour nous 6. Attention aux vagues et vive les douleurs lombaires, la mer était quelque peu déchaînée ce jour là, on évite donc de faire n’importe quoi. Pour déjeuner et passer la journée au calme, on se cache dans des criques sauvages après Santa Giulia, dont les eaux transparentes et turquoises me font encore rêver. On accroche bien l’ancre (oui oui) et on enfile son masque pour faire du snorkeling. On sirote du vin rosé, on grignote des chips, on met de la musique douce et on traîne les copines en bouée, au large. Merveilleux.

 

Le budget

La Corse, c’est cher et surtout à cette période. Ci-dessous la liste approximative des dépenses:
– Location appart 1 semaine: 1800 euros
– Billets AR Paris > Figari: 450 euros
– Location voiture 1 semaine: 1000 euros
– Location bateau 1 journée: 500 euros
Sans compter les sorties, les visites, les courses, les dépenses du quotidien !


Photos Tiphaine, Léa, Oriane, Maïlys, Emmanuelle et May


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *